J'ai effectué mon premier voyage en Mongolie en août-septembre 2009
et j'ai raconté ce voyage, ô combien initiatique, dans le livre : "L'Appel de la steppe".

Après en avoir longtemps rêvé, un jour c’est devenu évident, je n’avais plus le choix, je devais aller en Mongolie. Ce pays m’appelait du fin fond de sa steppe alanguie. Je décidai d’écouter sa voix et ce qu’elle avait à me dire, à m’apprendre, à me révéler aussi. De nombreuses années de cheminement spirituel m’avaient préparée à rencontrer des chamans qui, sans doute, pourraient répondre aux questions jusque-là restées sans réponses. Mais plus encore que la simple rencontre avec des chamans, c’est avant tout une rencontre avec un pays, une terre, un peuple, mais aussi et surtout une rencontre avec moi-même, avec mes racines lointaines, qui m’attendait au bout de ce voyage. Accompagnée de deux amies, nos sacs bouclés, en août 2009 nous atterrissions à Ulaan Baatar avides de découvertes et de rencontres, prêtes à nous fondre dans l’immensité de cette steppe mythique. Et nous allions être comblées bien au-delà de nos espérances ! Ce voyage de trois semaines, raconté au jour le jour, s’est prolongé encore après mon retour en Europe. Au fil des mois, j’ai compris puis intégré ce que le chaman Javkhlan m’avait enseigné. Je suis également retournée en Mongolie où d’autres rencontres ont jalonné ma route. Et fin 2011, c’est la Sibérie, l’Altaï plus précisément, qui m’a appelée. Ce fut un voyage surprenant autant qu’étrange au coeur de montagnes fabuleuses.

 

Graphiste de formation, je suis désormais professeur de FLE, amoureuse des langues étrangères, des voyages et des rencontres avec d’autres cultures, d’autres espaces ; mon métier m’a amenée à vivre dans différents pays européens, puis en Asie centrale (Kirghizstan et Mongolie) depuis plus de douze ans. Par ailleurs, passionnée de médecines naturelles et traditionnelles, j’ai étudié la phyto-aromathérapie et la réflexologie plantaire que je pratique en plus de mon métier.

Vous pouvez commander ce livre en cliquant sur le lien suivant : Jacques Flament Editions

HIVER 2011 : Nouvel An mongol

 

Arrivée... et questionnement

30/01/2011

 

Et voila ça y est, je suis là... et mon sac n'a pas suivi. Bon, le chauffeur qui doit venir me prendre à l'aéroport est là, lui aussi, pioufff, ça rassure... malgré l'heure et demie de retard ! Le soleil se lève, tout rouge, juste derrière la montagne qui entoure l'aéroport. J’ai un sourire béat... sans vraiment savoir pourquoi... et en même temps je me demande ce que je fous là... toute seule. Qu'est-ce qui me pousse à venir ici ?

Sans doute vais-je le découvrir plus tard...

 

Je retrouve UB... je hume... toute la ville sent le charbon... et j'adore ça. Moui, je sais, ça peut paraitre bizarre. Sans doute une nostalgie de mon époque tchèque ?

Aujourd'hui il fait doux... entre -15 et -20 degrés, avec un beau soleil... que cache parfois la pollution. Bon, la première chose à trouver c'est un collant, parce qu'il a beau faire doux... j'ai pas des jambes mongoles moi, et j'ai les cuisses gelées !

Au marché la vendeuse veut me vendre un truc super fin et fashion... et le pouce levé, elle me fait un "good, sain, sain !" ravi. Nooon, je veux juste un bête collant chaaaaaaud !!! A sa tète, je crois bien que je l'agace avec mes "ogouy" ("non", en mongol) à chaque truc qu'elle me présente. Finalement on tombe d'accord.

C'est fou comme l'achat d'un objet hyper basique peut emplir tout un cerveau... quand ça devient essentiel... et non juste pour le plaisir de posséder cet objet.

 

Après ça, faut bien que je me remplisse l'estomac. Direction une "cantine" mongole pour un bol de buuz... miaaam !

 

Bref, une première journée où j'ai beaucoup marché... juste pour faire des achats !

 

Et cette question qui tourne toujours en boucle... mais pourquoi je suis là, moi ?! Fallait que je vienne ici... c'est tout.

Pour le reste, on verra.

J'observe... perdre mon sac, racheter le minimum nécessaire pour la toilette... il faut donner avant de recevoir...

 

Les fêtes de Tsagaan Sar approchent et tout marche au ralenti ici, dans quelques jours tout sera fermé... J'espère pouvoir partager ce moment dans une famille... parce qu'être toute seule dans une guest house... ça fait quand même bizarre... même à une ourse solitaire comme moi ! hi hi hi !

 

Allez, maintenant direction le monastère de Gandan, le plus grand d'UB. Pause zen... hé hé

 

 

ça bouge...

31/01/2011

 

Merci pour vos messages. Ca fait du bien de garder le contact.

Alors ce matin, direction le bureau d'Aeroflot pour récupérer mon sac... Youpi ! Stupide  réjouissance d'avoir retrouvé mes p'tites affaires. Ensuite, prendre un "taxi" pour retourner à la guest house. Mais comment trouver un taxi... très simple : vous vous plantez au bord de la rue et vous levez la main... reste plus qu'à attendre la première voiture qui voudra bien s'arrêter. Easy !

 

Bon, alors les réponses viennent... une porte s'ouvre... alors que je cherchais un dictionnaire français-mongol à la librairie française, j'y rencontre le patron... parait que les profs de français à UB ne courent pas les rues... et il veut que je lui envoie mon CV...

Grooooos sourire... tralala... hop la boum !!!

 

Aujourd'hui c'était leçon de patience... attendre un coup de fil... pour une hypothétique rencontre. J'ai le contact depuis l'Allemagne... mais est-ce que la rencontre aura lieu ? Attendre...encore... P A T I E N C E... (tiens, j'en vois une qui se marre derrière son écran, parce qu'elle sait de quoi je parle, hein ?).

Bon, finalement, marre d'attendre ce coup de fil... je décide de sortir, tant pis autre chose se présentera bien à la place. A peine ai-je enfilé mes bottes que... bring... Hallo... blablabla... Et au final, une superbe rencontre... et donc cours de mongol et de chant débutent demain... YEAH !!!

 

Hey... you know what... I'm H A P P Y !!! :o)))

 

Bon, je sais mieux pourquoi je suis là... pas pour ce que j'imaginais... je ne rencontrerai pas celui que je voulais voir... il est encore en Bouriatie... jusqu'en mars !

C'est sans doute ça être "ici et maintenant"... ne rien programmer et laisser venir.

 

J'adore ces gens au cœur ouvert... toujours prêts a aider... faut juste savoir attendre... quand c'est le bon moment pour eux.

 

A suivre...

 

 

Les fêtes commencent...

02/02/2011

 

Alors voilà, les cours ont commencé... mais pour les deux jours à venir c'est la pause. Ici c'est le Nouvel An (Tsagaan Sar) et là tout s'arrête. Big célébration !

 

Cours de chant hier... hum... p'tite incompréhension entre nous et on se retrouve sans endroit pour chanter... comment faire ? Simple : l'académie de musique d'UB est à 5 minutes à pied. On entre, on demande, on se fait ouvrir une salle... et le tour est joué.

Une heure pour se chauffer la voix et le souffle... avec une grosse paluche qui m'appuie sur les abdos (que je n'ai pas... rrrroooh !!!) et une autre qui joue du... piano pour me donner la tonalité. C'est sûr qu'après une heure, moi j'ai... vraiment chaud, d'autant qu'il fait au moins 25 degrés dans cette salle. Mais ça ce n'est qu'une mise en route, c'est après que ça se complique... pffff, c'est super sportif ce chant là ! Et faut penser à tout en même temps... et dès que j'oublie quelque chose... il le voit ! hé hé !

Bon, là j'ai deux jours pour m'exercer tranquille dans mon coin.

 

Ce matin, longue balade pour sortir un peu de la ville et aller me promener dans un parc au pied d'un immense Bouddha tout doré... avec la montagne enneigée en toile de fond. Un vrai bonheur... surtout de respirer un air plus pur qui ne vous assèche pas les narines et ne gratte pas la gorge. Une grosse heure à pied pour y aller... puis je lézarde au soleil sur un banc... contemplative, recueillie. Oui, oui, je lézarde par cette température... hi hi hi !

Retour... en trolley.

 

Demain je suis invitée dans la famille de Batsukh (mon contact depuis l'Allemagne)... je me réjouis !!! Je dois juste réviser les règles de bienséances... et ne pas arriver les mains vides. Mais j'ai prévu des Zimtsternen... les biscuits allemands typiques de Noël... et des chocolats belges. Échange de tradition.

 

Les questions ne se posent plus désormais... juste l'impression à la fois agréable et étrange de faire (déjà ?) partie du paysage... quelque chose m'attache ici... j'ignore encore quoi exactement... peu importe. L'Europe me semble loin, très loin... aussi bien dans l'espace que dans le temps.

L'espace... et oui cet espace... celui sans cesse clôturé, cloisonné, enfermé, de l'Europe où toujours le regard se heurte à quelque chose. Peut-être est-ce ce besoin d'un autre espace qui me pousse jusqu'ici...

 

A suivre... après le Nouvel An.

 

 

Agapes...

04/02/2011

 

Une ville toute calme... avec beaucoup moins de pollution ! Un trafic réduit à son minimum, les magasins fermés, peu de gens dans les rues... c'est Tsagaan Sar !

Première invitation : Saluer d'abord les ainés... dans les règles de l'art en mettant vos avant-bras sous ceux des ainés, donner les cadeaux apportés au moment du départ... voici quelques règles à observer. D'abord on commence par un thé au lait, puis les agapes commencent : imaginez une montagne de viande cuite, de buuz (les raviolis vapeur mongols), de biscuits, de bonbons... qui trône au milieu de la table. Et ici les règles de bienséance veulent qu'on ne refuse pas ce qu'on vous offre... hé hé ! Bref, je suis repartie le ventre plus que plein, mais enchantée par cette visite. C'est là qu'une bonne marche en ville par -15 degrés s'impose !

Une autre chose est à noter : pour cette fête où famille et visiteurs défilent tout au long de la journée, les hommes s'habillent avec leur plus beaux dels qu'ils ornent de superbes ceintures en cuir.

 

Un week-end de pause encore et mes cours reprennent lundi... ensuite je pense aller faire un tour "à la campagne"... Besoin de nature et d'espace !

 

A suivre...

 

 

Neige... et questionnement... again !

05/02/2011

 

Ce matin il neige sur UB... avec de très belles éclaircies, c'est superbe et j'adore ça. Et cependant les questions reviennent en foule... à la vitesse d'un cheval au galop (normal, ici, ha ha !) !!! Patience, absence, des choses qui trainent et ne se mettent pas en place... P A T I E N C E... encore.

Garder le moral malgré tout... adapter mon projet, trouver une autre personne plus apte à comprendre... et conserver la détermination pour que le voyage de cet été se fasse ! Pffff... n'empêche m'épuise tout ça !

Allez, je vais aller faire un tour au monastère de Gandan pour me remettre les idées en place, hi hi hi !!! Vous ai-je dit que j'adore ce monastère ?

Un petit détour par une cantine d'abord... et oui par -15 degrés faut bien se remplir l'estomac ;o)

 

Ah et ça y est, c'est décidé je pars à la campagne en fin de semaine prochaine... je ne sais pas encore trop où... mais youpiiiiiii !!!

 

A suivre...

 

 

Fin des festivités...

06/02/2011

 

Et voilà les fêtes du Nouvel An se terminent, les magasins ont rouvert... le dimanche, mais oui ! Ici la notion de week-end n'existe pas ! Quant aux 35 heures... ha ha ha !!!

Bon, ce matin je me suis réveillée avec un gros début de bronchite... pas cool ! Pollution, chaud et froid permanent entre l'extérieur et l'intérieur... ce qui fait une amplitude thermique d'environ 30 à 35 degrés... ont eu raison de mes pauvres poumons d'Occidentale !

Alors, ce matin après m'être concocté un sirop d'oignons, direction la pharmacie où après avoir dit bonjour en mongol... il me faut mimer ce que j'ai et de quoi j'ai besoin. Je me retrouve alors avec une boite de pastilles tout droit venues du Rajasthan... un truc super fort au... curcuma !!! Je n'ai pas encore testé les autres médicaments eux aussi venus d'Inde... Et vive la médecine ayurvédique, hi hi hi !!!

Bon, du coup dès que je finis cet article je file me faire chouchouter : un bon massage et une séance de réflexologie... youpiiii, un bonheur !!!

Demain les cours reprennent... faut que je bosse un peu... tout en ménageant ma gorge... un casse-tête, en somme !

 

Ah, j'allais oublier de vous dire, ce soir (normalement) c'est sortie entre filles au... karaoké !!! Fallait bien que j'aille jusqu'en Mongolie pour découvrir ça... hi hi hi ! En plus, je connais même pas les tubes mongols, moi ! Je sens que je vais encore faire marrer tout le monde !

 

 

 

Snow again !

07/02/2011

 

Ce matin c'est tout blanc sur la ville, superbe ! Un petit mystère météo mongol : comment peut-il neiger et en même temps faire soleil ?

 

Bon, le karaoké, finalement, ce sera pour ce soir... ha ha ha ! Avec la voix de casserole que j'ai en ce moment, ça va pas être triste !

 

Ce midi, c'est visite du Naraan Tuul (le graaaand marché d'UB) où, selon les Mongols "on trouve de tout, sauf les yeux d'un homme". Ca tombe bien, c'est pas pour ça que j'y vais ! Juste besoin de faire le plein de genévrier, trouver un pantalon imperméable pour ma p'tite virée à la campagne... parce que j'ai oublié le mien a la maison !

Et puis j'adore m'y promener dans ce grand bazar, juste pour le plaisir.

 

Pour ce qui est des yeux d'un homme... rrroooh... hier, j'en ai vu un superbe aux yeux verts ! Ben, ici ce n'est absolument pas un critère de beauté, bien au contraire. On dit des gens qui ont les yeux verts, ou bleus, qu'ils ont des yeux de chat ou les yeux du diable (d'un mauvais esprit). Et ben moi, il me plaisait bien ce diable-là ! hi hi hi !!!

 

A suivre...

 

 

Changement de programme... adaptation

08/02/2011

 

Bon, alors après 50 minutes de marche, j'arrive au marche qui est... f e r m é... pour DEUX semaines !!! Fêtes du Nouvel An obligent ! Petite frustration, mais bon, faut faire avec. Me reste plus qu'à aller au monastère pour acheter du genévrier en poudre... encore une excuse pour retourner voir les lamas .

Je précise qu'il s'agit d'un autre monastère... que je ne connais pas, youpiiii... encore une découverte à venir !

 

Changement de programme : finalement ce n'est pas sûr que j'aille à la campagne... d'autres rencontres sont sur ma route... cette après-midi rencontre avec l'oncle de... (j'ai oublié son prénom) qui est joueur de morin khur... et ça, ça ne se refuse pas !!! hé ! Je vais me régaler.

 

Une autre rencontre vendredi ou samedi... chuuut... je n'en dis pas plus pour l'instant. Mais j'ai hâte !

 

Bref, je réalise qu'ici plus que tout, il ne faut pas prévoir et rester le plus flexible et adaptable possible... accueillir juste ce qui est.

 

A suivre...

 

 

Dernier billet et...

12/02/2011

 

... voilà, le séjour arrive à sa fin... avec encore une interrogation... la dernière rencontre aura-t-elle lieu ? Et encore une fois il me faut attendre un coup de fil... attendre le "bon moment". Du coup, les doutes se bousculent, s'accumulent... parce que je pars demain et... et si je ne le rencontrais pas. Lâcher, accepter cette éventualité aussi !

Bref, ce séjour aura été place sous le signe de la P A T I E N C E !!!

 

Au cours de ce voyage pas de découverte de grands espaces, mais de nombreuses rencontres... Aller vers l'autre, si semblable et pourtant si différent dans sa culture, dans son rapport au temps, son rapport à la parole. Il m'a fallu désapprendre mes habitudes pour tenter d'en approcher d'autres. Tous ces petits changements insignifiants, en apparence, mais qui m'enseignent beaucoup sur moi, sur ma capacité d'adaptation. Et ce bonheur d'être l'Autre, l'étrange, l'étranger... culbuter les barrières des langues pour entrer dans un début de dialogue. Comme cela fait du bien, de sortir hors de soi, hors de ses propres sentiers connus... tout en ayant conscience de mes propres racines !

 

Un p'tit coup de blues à l'idée de partir demain matin... mais en moi vit déjà l'espoir (certitude ?) de revenir très vite…

Pour le moment je vais encore savourer ce qui me reste à vivre ici... hé hé !

 

The end.

press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
1480737_10202852616218747_1961608768_n
1480737_10202852616218747_1961608768_n
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom