Rechercher
  • Sof'

MÉDIUMNITÉ, CANALISATIONS ET MESSAGES EN TOUS GENRES...


Eh vous les médiums de tous poils, oui vous là qui vous cachez derrières vos écrans, tablettes et autres smartphones, dites-moi comment faites-vous pour être sûrs à 100% que ce que vous «canalisez» est juste ? Que les messages que vous recevez ne sont pas autre chose qu’un simple délire égotique de quelqu’un en manque de reconnaissance ? Oui, dites-moi comment vous faites pour avoir cette certitude bien chevillée en vous que vous ne faites pas fausse route ? Vous qui canalisez Maître je ne sais quoi ou Saint machin chose, comment savez-vous, sans vous tromper, avec qui ou quoi vous «communiquez» ?

Oui, expliquez-moi ! Parce que moi, sans cesse, je doute, remets en cause et me demande si ce n’est pas juste mon cerveau dérangé qui se joue de moi. Et puis il y a tant de «messages» reçus par moi, ou d’autres personnes qui les ont reçus pour moi, m’annonçant toutes sortes de choses... qui finalement n’arrivent jamais !

Alors vous les médiums, channels et autres «voyants», est-ce que tout ce que vous «voyez», «entendez», «canalisez» se passe réellement ??? Ou vous arrive-t-il de vous tromper ? Si c’est le cas, mais alors d’où venaient ces «messages» que vous avez «canalisés» ?

Et peut-on vraiment prédire l’avenir de quelqu’un ? N’est-ce pas enlever à une personne une partie de son libre arbitre ? Ne serait-ce pas aussi empêcher que les événements se produisent d’eux-mêmes, librement, fluidement ? Et d’ailleurs dans tout ce flot d’informations que vous captez, que et comment choisissez-vous ce que vous allez réléver à la personne qui vous consulte ?

Et, au fond, quel est cet étrange besoin de l’être humain de toujours vouloir connaître son avenir ? De tout temps on est venu consulter les oracles... Je pense à la Pythie de Delphes que l’on venait consulter de très loin, mais pourquoi donc ? Si ce n’est par peur de ce qui pouvait advenir ?

Mais quel est ce besoin que nous avons de vouloir contrôler le temps et anticiper sur l’avenir ? Aurions-nous si peur de vivre qu’il nous faille sans cesse savoir et être si avide de ce qui va nous arriver ? Mais nom d’un oracle, vivons et foutons-nous du temps qui va et qui vient !Eh vous les médiums de tous poils, oui vous là qui vous cachez derrières vos écrans, tablettes et autres smartphones, dites-moi comment faites-vous pour être sûrs à 100% que ce que vous «canalisez» est juste ? Que les messages que vous recevez ne sont pas autre chose qu’un simple délire égotique de quelqu’un en manque de reconnaissance ? Oui, dites-moi comment vous faites pour avoir cette certitude bien chevillée en vous que vous ne faites pas fausse route ? Vous qui canalisez Maître je ne sais quoi ou Saint machin chose, comment savez-vous, sans vous tromper, avec qui ou quoi vous «communiquez» ?

Oui, expliquez-moi ! Parce que moi, sans cesse, je doute, remets en cause et me demande si ce n’est pas juste mon cerveau dérangé qui se joue de moi. Et puis il y a tant de «messages» reçus par moi, ou d’autres personnes qui les ont reçus pour moi, m’annonçant toutes sortes de choses... qui finalement n’arrivent jamais !

Alors vous les médiums, channels et autres «voyants», est-ce que tout ce que vous «voyez», «entendez», «canalisez» se passe réellement ??? Ou vous arrive-t-il de vous tromper ? Si c’est le cas, mais alors d’où venaient ces «messages» que vous avez «canalisés» ?

Et peut-on vraiment prédire l’avenir de quelqu’un ? N’est-ce pas enlever à une personne une partie de son libre arbitre ? Ne serait-ce pas aussi empêcher que les événements se produisent d’eux-mêmes, librement, fluidement ? Et d’ailleurs dans tout ce flot d’informations que vous captez, que et comment choisissez-vous ce que vous allez réléver à la personne qui vous consulte ?

Et, au fond, quel est cet étrange besoin de l’être humain de toujours vouloir connaître son avenir ? De tout temps on est venu consulter les oracles... Je pense à la Pythie de Delphes que l’on venait consulter de très loin, mais pourquoi donc ? Si ce n’est par peur de ce qui pouvait advenir ?

Mais quel est ce besoin que nous avons de vouloir contrôler le temps et anticiper sur l’avenir ? Aurions-nous si peur de vivre qu’il nous faille sans cesse savoir et être si avide de ce qui va nous arriver ? Mais nom d’un oracle, vivons et foutons-nous du temps qui va et qui vient !



11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout